Si vous avez une maison en meulières, elle a très probablement été construite entre les années 1880 et 1930, et la forme des joints ressemble surement à ça :

La pierre meulière, est une roche caverneuse qui lui confère certains avantages comme :

  • Son pouvoir isolant thermique et phonique, due à sa structure vacuolaire,
  • Son poids très léger,
  • Et sa résistance.

La résistance de la pierre meulière était très utile dans le passé, car elle servait à la fabrication des meules jusqu’aux année 1880.

Étape 1 : Identifiez les problématiques de vos façades en meulières

Joints abimés

Si les façades de votre maison n’ont jamais été rénovée depuis l’origine, il est probable que les joints, à base de chaux aérienne principalement, s’effritent, se délitent, s’abiment. On nomme cela : la pulvérulence des joints.Un moyen de s’en rendre compte et de gratter le joint avec votre doigt et voir s’il part en poussière. Ou bien d’observer après une averse, s’il y a du sable en bas des façades. C’est d’autant plus marquant sur les façades exposées aux pluies battantes ou sur les soubassements.

Humidité en pied des façades

Pourquoi les soubassements ? Parce qu’ils peuvent être assujettis à des remontés d’humidité par capillarité. Ce qui favorise le délitement des joints et abime les pierres meulières. L’humidité provenant des sols, monte par capillarité dans le mur, un peu comme un fond de café remontant dans un sucre posé dans une tasse.

Façades encrassées

Les joints ainsi et les pierres meulières peuvent être fortement encrassés, surtout sur les façades qui ne sont pas soumises aux intempéries, sous les avancées de toit et sous les appuis de fenêtres. Il faut savoir que la pluie a tendance à nettoyer les façades. Les parties qui ne prennent jamais l’eau sont donc les plus sales.

Étape 2 : Choisissez la solution la plus adaptée au problème

Joints abimés

Dépassé un certain seuil, les joints peuvent être trop vétustes pour être garder en l’état. La seule solution est de les refaire. C’est une rénovation en profondeur qui s’opérera des lors, apportant solidité et pérennité aux façades. Reconstituer les joints d’une façade en meulière demande un savoir-faire très particulier, tant au niveau de la méthode que des produits à utiliser. Il conviendra d’utiliser un matériau compatible avec le support.

Un enduit composé de chaux aérienne principalement sera vivement conseillé pour laisser respirer le support entre autres. Les enduits de ciments, tel qu’on peut en retrouver parfois au niveau des soubassements, sont à proscrire. L’application de cet enduit de chaux peut se faire à la main ou à la machine. Personnellement, je préfère le travailler comme à l’époque de construction de la maison, c’est-à-dire à la main.

Ravalement du Roy vous montre dans cette vidéo, les différentes étapes d’un chantier de rejointoiement de façades en meulières :

Humidité en pied des façades

Pour stopper les remontées d’humidité par capillarité, il existe plusieurs méthodes. D’après une étude comparative, la fédération française du bâtiment (F.F.B.), a démontré que le meilleur procédé est celui de l’injection de produit hydrophobe en pied de murs (voir l’article).

Protocole à suivre scrupuleusement :

  • Tracez la ligne de traitement au-dessus du sol
  • Marquez les espaces de forage à intervalles réguliers
  • Forez avec une légère inclinaison de 20° vers le bas (La profondeur du forage dépendra de l’épaisseur du mur).
  • Enlever les poussières des puits de forage pour une meilleur imprégnation du produit (Une soufflette peut faire l’affaire).
  • Puis Injecter le produit adéquat trou par trou.

Antoine vous recommande le produit suivant :
VERTIKAL AQUASTOP C

Façades encrassées

Faible encrassement

Si les façades sont faiblement encrassées, elles pourront être nettoyées. Pour cela, il conviendra d’appliquer sur toutes les surfaces un produit anticryptogamique, le laisser agir puis le rincer à l’eau claire. Attention à ne pas utiliser de pression trop forte lors du rinçage, sous peine de détériorer les joints de la façade. Utilisez de préférence un produit haut de gamme pour le nettoyage, vous aurez un meilleur résultat sans forcer.

Antoine vous recommande le produit suivant :
VERTIKAL NETTOYANT I

Fort encrassement

Si les façades sont très encrassées, une solution qui peut être envisagée est le gommage des façades. Comparée à la solution ci-dessus, celle-ci sera plus chronophage et donc plus chère.Le choix entre l’une ou l’autre solution dépendra de votre niveau d’exigence esthétique et du budget prévu pour ces travaux.Le gommage d’une façade en meulière doit être fait de façon consciencieuse. Le support est fragile et les joints peuvent facilement être abimés. Il est donc important de maitriser certains paramètres importants :

  • La qualité de l’abrasif,
  • La granulométrie de l’abrasif,
  • Le débit,
  • La pression.

Il est donc important d’ajuster ces 4 variables en fonction du support. Avec une machine adéquate, il est possible de travailler en Aérogommage ou en Hydrogommage.En hydrogommage, de l’eau est pulvérisée en même temps que l’abrasif.
L’avantage : Beaucoup moins de poussière résiduelle (car emprisonnée dans le nuage de gouttelettes d’eau). Ravalement du Roy vous montre dans cette vidéo, comment se déroule l’hydrogommage d’une façade en meulière :

Étape 3 : Profitez-en pour préserver votre patrimoine

Joints abimés

Rejointoyer sa maison en meulière, c’est préserver son patrimoine. D’un point de vue esthétique, le changement est souvent incroyable ! Les façades deviennent lumineuses, chaleureuses, propres et rayonnantes.

Ces travaux s’accompagnent très souvent de la protection des façades, par l’application d’un hydrofuge protecteur, incolore et mat, ainsi que de la remise en peintures de tous les éléments de décoration maçonnés, tels que :

bandeaux

corniches

encadrements de fenêtres

appuis de fenêtres

perrons

Mais également des ferronneries et boiseries :

marquise

garde-corps

persiennes métalliques

sous-pentes

Humidité en pied des façades

Une fois le traitement des remontées capillaires effectué, il faudra patienter quelques mois, le temps que le mur sèche totalement.

  • Mur épaisseur 10cm = 1 à 2 mois,
  • Mur épaisseur 20cm = 2 à 4 mois,
  • Mur épaisseur 30cm = 3 à 6 mois,
  • Mur épaisseur 40cm = 4 à 8 mois,
  • Mur épaisseur 50cm = 5 à 10 mois,
  • Etc…

Une fois ce laps de temps passé, les pieds de murs de votre maison resteront secs, toute la durée de vie du mur.Observez si vous êtes assujettis au salpêtre ou pas. Si tel est le cas, il est conseillé de prévoir un traitement contre le salpêtre. Pour en savoir plus, lisez l’article : Qu’est-ce que le salpêtre ?

Façades encrassées

Que vos façades en meulières soient nettoyées, gommées ou rejointoyées, je vous conseille grandement d’appliquer un hydrofuge à la fin des travaux. Cela apportera une protection contre toutes formes d’agressions climatiques, tout en les laissant respirer. Ça retardera par la même occasion le fait que les façades se réencrassent dans le temps.

Antoine vous recommande le produit suivant :
HYDRO VERTIKAL T.S.

Sur la chaine YouTube : WikiTravo,

Antoine vous explique
COMMENT RAVALER UNE MAISON EN MEULIERES :